a+b=3 collaborative Financial Education Project for Africa

français        

 

A few figures:

 

3,500 people attended our "Finance in Pictures" exhibitions in 2016 and 2017 (mostly youth).

 

Programmes since 2016

Local partner: APPEC Education

A few figures:

 

33 people trained directly (NGO staff).

6 organisations reached

429 people trained by organisations we trained.

Around 1,700 people reached as participants share with their colleagues and families what they have learned.

Programmes since 2014

Local partner: please contact us if interested

 

Because a+b=3 was born in Hong Kong, our money management and small business training programmes had a strong Asian flavour. But we are changing that! In 2013, we ran a programme for Somali migrants in the USA. In 2014, ICS Africa invited us to design and run training the trainers workshops in Kenya and Tanzania where our colourful, down-to-earth and unbiased training methods were very well received. In 2015, 1001 Fontaines Ranontsika (Madagascar) commissioned us to re-design their business programme for small entrepreneurs. In 2016, APPEC-Education in DR Congo displayed our Finance in Pictures exhibition, and due to its success, a new exhibition was displayed during the Global Money Week in 2017. Other grassroots organisations in Ghana and Zimbabwe are using our programmes.

Take a peek: (click on the videos below):

Workshop on expenses in Kenya
Training the Trainers - Tanzania, ICS Africa
Training for micro-entrepreneurs- Madagascar, 1001 Fontaines

 

So we'd like to go further with your help:

Join our "Small Steps" Project: you don't need to wait for a big fund to get started.

Our next project: Training Master Trainers in DR Congo

 

The situation:

Lack of planning and savings

  • 38% of Congolese are short of money for food or other basic needs.
  • 44% of Congolese do not save at all.
  • 44% of Congolese expect major expenses but only 45% of them plan to cover them with their savings.
  • 48% of Congolese who have faced an unforeseen event had to sell something to cover the additional expenses.

 

Use of credit without adequate knowledge

  • 30% have taken a credit in the last 12 months.
  • 69% of Congolese do not pay their debts on time.
  • 75% of Congolese who sign financial contracts do not understand the conditions.
  • Only 21% of Congolese know the fees charged by their creditors.

 

Expected Results:

  • Manage expenses in a more sustainable way
  • Decrease reliance on debt
  • Empower people to become informed consumers of financial products and avoid serious debt problems, payment of excessive bank charges and non-conscious risk-taking
  • Encourage responsible and ethical financial practices
     

Step 1: find a local partner that shares the same values and enthuthiasm

Partnership signed in August 2015

 

Step 2: raise awareness on financial literacy challenges

Finance in Pictures event in Kinshasa, April 2016 and April 2017

Step 3: Build local expertise in a sustainable way: Master Training the Trainers, in Kinshasa

  • Empower 20 experienced trainers to facilitate training in financial literacy, who will...

Step 4:

  • Train hundreds of trainers throughout DR Congo, who will...

Step 5:

  • Train thousands of low income families and youth.
  • who will talk to their families and friends about money management.

 

 

This project requires funding - Contribute and make this project happen and break the cycle of overindebtedness.

 

français          

 

Quelques chiffres:

 

3 500 personnes ont participé aux expositions "La Finance en Images" en 2016 et 2017 (principalement des jeunes).

 

Programmes depuis 2016

Partenaire local : APPEC Education

Quelques chiffres:

 

33 personnes ont été formées directement (personnel d'ONG).

6 organisations atteintes

429 personnes formées par les organisations que nous avons formées.

Environ 1 700 personnes touchées car les participants partagent ce qu'ils ont appris avec leurs collègues et leur famille.

Programmes depuis 2014

Partenaire : svp contactez-nous si vous êtes intéressés

 

a+b=3 étant né à Hong Kong, nos programmes de gestion de l'argent et de micro-entrepreneuriat avaient une forte connotation asiatique. Mais c'est en train de changer ! En 2013, nous avons créé et animé un programme pour des immigrés somaliens aux Etats-Unis. En 2014, ICS Afrique nous a invités à créer et animer des ateliers de formation de formateurs au Kenya et en Tanzanie où nos méthodes pédagogiques tout en couleur, terre-à-terre et impartiale ont reçu un accueil excellent. En 2015, 1001 Fontaines Ranontsika (Madagascar) nous a demandés de réaménager leur programme pour micro-entrepreneurs. En 2016, APPEC-Education en RD Congo a montré notre exposition "la Finance en Images" et du fait de son succès une nouvelle exposition en 2017 a été montrée lors de la Semaine Globale de l'Argent. D'autres organisations locales au Ghana at au Zimbabwe utilisent nos programmes.

Nous aimerions aller plus loin avec votre aide :

Participez à notre projet "Petits Pas" : vous n'avez pas besoin d'attendre de recevoir un gros financement pour commencer et faire bénéficier vos groupes cibles de programme d'éducation financière de qualité.

Notre prochain projet: formation de formateurs maîtres en RD Congo :

 

La situation:

Manque de planification et d'épargne

  • 38 % des Congolais  sont toujours ou régulièrement à court d'argent pour la nourriture ou pour d'autres besoins de base.
  • 44 % des Congolais  n'épargnent pas du tout.
  • 44 % des Congolais  s'attendent à des dépenses majeures mais seulement 45 % d'entre eux prévoient de les couvrir avec leur épargne.
  • 48 % des Congolais qui ont fait face à un événement imprévu ont dû vendre quelque chose pour couvrir les dépenses occasionnées.

 

Utilisation du crédit sans connaissance adéquate

  • 30 % ont pris un crédit au cours des 12 derniers mois.
  • . 69 % des Congolais  ne paient pas leurs dettes à temps.
  • 75 % des Congolais  qui signent des contrats financiers n'en comprennent pas les termes et conditions.
  • Seuls 21 % des Congolais  connaissent les frais que leurs créanciers leur chargent.

 

Résultats attendus :

  • Encourager à une gestion plus pérenne des dépenses ;
  • Diminuer le recours à l'endettement ;
  • Permettre aux gens de devenir des  consommateurs avertis des produits financiers et éviter les problèmes de surendettement, de paiement de frais bancaires excessifs et les prises de risques non conscientes ;
  • Encourager des pratiques financières responsables et éthiques.
     

Etape 1 : trouver un partenaire local qui partage les mêmes valeurs et enthouthiasme

Signature du partenariat en août 2015

 

Etape 2 : sensibiliser sur les défis de l'éducation financière

Exposition La Finance en Images à Kinshasa, avril 2016

Etape 3 : Formation de Formateurs Maîtres, à Kinshasa

  • Autonomiser 20 formateurs expérimentés à animer la formation en éducation financière, qui à leur tour...

Etape 4:

  • Formeront des centaines de formateurs en RD Congo, qui à leur tour...

Etape 5:

  • Formeront des milliers de familles à faible revenu et des jeunes...
  • qui à leur tour en parleront à leurs familles et amis.

 

 

Ce projet nécessite des financements - Contribuez à sa réalisation et la rupture du cercle sans fin du surendettement.